L'HydroContest 2016, c’est parti !
28 juillet 2016

L'HydroContest 2016, c’est parti !

Tout est prêt pour cette 3ème édition de l’HydroContest, compétition unique au monde, qui rassemble, cette année, 250 étudiants venus de 12 pays. Leur objectif ? Imaginer, concevoir et piloter un bateau innovant, à la fois rapide et énergétiquement efficient. 

Les étudiants sont en train de peaufiner les derniers détails dans leurs paddocks, le public afflue déjà aux Pyramides de Vidy, le comité de course vérifie une dernière fois les parcours de course : tout est fin prêt à quelques heures du début de l’édition 2016 de l’Hydrocontest ! Avec 24 écoles participantes venues des 4 coins de la planète, cette édition démontre, une fois de plus, que les étudiants se sentent concernés par le futur de l’efficience énergétique en milieu maritime. Les équipes françaises - Centrale Supelec, Ecole Centrale de Nantes, École Nationale Supérieure Maritime - Le Havre, Ecole Nationale Supérieure Maritime – Marseille, Ecole Polytechnique & ENSTA et ENSTA Bretagne & ENSA Paris-La Villette - sont prêtes à relever le défi et succéder à Polytechnique, équipe victorieuse de l’édition précédente.

 

 


 

Cette édition est lancée de la plus belle des manière ce lundi, avec toutes les équipes opérationnelles et lancée sur le parcours. La première étape de l’HydroContest consiste en une qualification de type formule 1, où chaque équipe se prépare pour un tour lancé. Les 16 meilleurs temps seront comptabilisés pour les phases finales qui se dérouleront jeudi.

L’ambiance est montée d’un cran hier, lors de la présentation des équipes, où les nouvelles universités se sont présentées aux habitués de la compétition. Le briefing de Jérémie Lagarrigue et Thibault Tallieu, respectivement CEO et Responsable Évènements d’Hydros Fondation, accompagnés de Denis Horeau, Directeur de course pour la troisième année, a rassemblé toutes les équipes dans la tente centrale.

Les spectateurs ont eu la chance de d’admirer les prototypes lors d’une séance d’entrainement dimanche. Les équipes ont fait leurs derniers essais et sont prêtes à faire voler leurs bateaux lors des qualifications.
Les animations sont déjà en place : le bar est opérationnel depuis dimanche, les différents stands sont ouverts, l’exposition est installée et les masques de réalité virtuelle prêts à plonger les spectateurs dans l’univers Hydros.