L'HydroContest 2016 entre dans sa dernière ligne droite !
29 juillet 2016

L'HydroContest 2016 entre dans sa dernière ligne droite !

Après 3 jours d'âpres qualifications, 16 écoles participeront finalement aux phases finales de l’HydroContest ce jeudi dans les deux catégories phares de la compétition : celle des "bateaux lourds" qui simule le déplacement d'un cargo avec 200kg de lests embarqués et celle des "bateaux légers" qui figure le transport de personnes sur un bateau de plaisance avec seulement 20kg à bord. 

 

Les étudiants ont travaillé jour et nuit sur leurs bateaux, mais cela en valait la peine. Trois séances de qualification particulièrement disputées ont eu lieu entre lundi et mercredi, avec des équipes surmotivées. Dans la catégorie « Bateaux Légers », c’est l’équipe de Centrale Nantes qui, après une belle bataille pour la première place avec HEIG-VD, qui a pris finalement la tête de la compétition. Fribourg prend la troisième place de cette catégorie, suivi de très peu par l’EPFL qui va tenter de conserver son titre acquis lors de l'édition 2015.

L’EPFL qui est sur tous les coups. Dans la catégorie « Bateaux Lourds », c’est l’équipe Helvète qui pointe, en effet, en tête du classement, devançant de plus de 20 secondes la Haute Ecole d'Ingénierie et d'Architecture de Fribourg. L'ENSTA Bretagne & Paris- La Vilette ferment le podium. Les équipes des deux catégories sont désormais fin prêtes pour les phases finales.

« C’est une belle compétition que se livrent les universités. Je suis toujours impressionné par le travail des équipes, mais cette année nous sommes montés d’un cran en terme de qualité. Je ne peux que me réjouir pour la suite ! » déclare Jérémie Lagarrigue, CEO de la Fondation Hydros.

 

Des conditions parfaites.

Ces trois jours de compétition se sont déroulés dans des conditions idéales, avec très peu de vent et une température idéale. Certains bateaux ont légèrement souffert de la chaleur, mais dans l’ensemble les prototypes ont tenu le coup.

Les températures estivales ont aussi attiré le public, très intéressé par ces phases de qualifications. L’exposition sur les foils ainsi que l’animation de réalité virtuelle permettent aux spectateurs de se plonger dans l’univers Hydros.